régime hyper protéiné : C’est quoi ?

La perte de poids est l’une des plus grandes obsessions pour toutes les personnes qui, dans une plus ou moins grande mesure, ont quelques kilos de plus. Cependant, comme vous le savez bien si vous êtes l’un d’entre eux, l’obtenir n’est pas toujours facile. Aucun régime miracle n’a encore été découvert qui vous fera perdre du poids rapidement et sans conséquences pour votre santé.

Qu’est-ce qu’un régime hyper protéiné ?

Une forme de nutrition dans laquelle une grande quantité de protéines est ingérée pour une perte de poids rapide. La consommation de glucides et de graisses est considérablement réduite.

Régime hyperprotéiné pour la perte de poids
Le régime hyperprotéique a gagné des adeptes parmi tous ceux qui n’ont pas réussi à perdre du poids grâce à d’autres systèmes, tels que la « méthode Dukan », l’un des exposants les plus clairs, étant un phénomène social, même si aujourd’hui ne jouit pas de cette popularité.

Objectifs du régime hyperprotéiné
Son objectif est de permettre à tous ceux qui le mettent en pratique de perdre la graisse accumulée sans que la masse musculaire soit ressentie. Il permet aux personnes ayant des problèmes de perte de poids de réduire certains de leurs kilos excédentaires d’une manière plus facile et plus rapide.

Pourquoi perdez-vous de la graisse avec le régime hyperprotéiné ?

Si l’on considère qu’il existe trois principaux types de macronutriments, à savoir les protéines, les glucides et les graisses, et que chacun fournit de l’énergie d’une manière différente, on peut commencer à entrevoir la réponse.

Comment fonctionne le régime hyperprotéiné ?

En limitant les glucides, on maintient les taux d’insuline à un faible niveau, ce qui permet à l’organisme de produire plus de glucagon, ce qui aide à brûler les graisses stockées.

Alimentation Régime Hyperprotéiné

Les sources de protéines les plus consommées sont : toutes les viandes (poulet, dinde, bœuf, porc…), poissons (saumon, thon…), œufs, produits laitiers (lait, yaourt, fromage…), protéines de petit-lait ou protéines de petit-lait, caséine, légumes (brocoli, tomate, poivre, asperges…).

Parce que le corps est forcé de changer la façon dont il métabolise les nutriments en énergie. Cependant, il est très enclin à produire le redouté « effet de rebond », il doit donc être pratiqué pendant de longues périodes et faire l’objet d’un entretien consciencieux.

Les protéines vous aident-elles à perdre du poids ?

En centrant l’alimentation sur eux et en réduisant la consommation de glucides et de graisses, notre corps, pour développer ses fonctions, est contraint d’utiliser ses réserves sans endommager la musculature.

Risques du régime hyperprotéiné

  • Céphalée : due à la production de corps cétoniques ou cétoniques, en l’absence quasi totale de glucides. L’irritabilité peut être un autre symptôme
  • Déshydratation : parce qu’elle augmente la charge de travail des reins, en particulier chez les personnes actives.
  • Carences nutritionnelles : peuvent survenir en raison d’un manque de variété d’aliments (faible teneur en vitamines, minéraux et/ou antioxydants).
  • Odeur corporelle : peut être plus forte que d’habitude
  • Manque d’énergie : surtout au début de l’alimentation et, bien sûr, chez les sportifs
Cliquez-ici pour écrire un commentaire. 0 commentaires

Poster un commentaire :